Quang Picasso peint Guernica
Introduction
La naissance d'une oeuvre d'art
Un message de paix
Conclusion
Vidéos
Devenez Picasso
Livre d'or
Guernica
Conclusion

 

Pablo Picasso est un des artistes les plus célèbre du XXème siècle. Présent dans de nombreux courants artistiques tels que le Surréalisme ou le Néoclassicisme, il aspire à choquer à travers des œuvres symboliques telles que « la Minotauromachie » ou « Guernica », dans lesquels l’artiste dénonce la corrida ainsi que les bombardements de la petite ville basque en 1937.

 

Artiste complet, il fut le précurseur de courants artistiques dont le Cubisme, né d’une collaboration avec Braque inspiré par Cézanne, en 1907, et qui sera l’objet d’œuvres célèbres comme  Les Demoiselles d’Avignon  ou  Tête de femme , buste en bronze de Fernande Olivier.

 

Le bombardement de Guernica est encore présent dans les esprits car il est à l’origine de la mort de milliers de civils sans défense mais surtout parce qu’il a été la source d’inspiration de sublime Picasso.

Ce dernier peint l’horreur de cet évènement dans son tableau devenue célèbre : Guernica. A Otto Abetz, l’ambassadeur Nazi à Paris lui aurait demandé, un peu indigné lors de son exposition, si c’était lui qui avait fait cela, Picasso aurait répondu : « Non, c’est vous ».Cette réplique de Picasso, célèbre encore aujourd’hui n’est que le reflet de la colère de l’artiste.

Acte engagé, œuvre de protestation présente politiquement dans le monde d’aujourd’hui, Guernica est le symbole universel de l’horreur de la guerre civile en Espagne et de la lutte contre la barbarie, deux des principaux combats de l’artiste.

Pour l’histoire moderne, le tableau Guernica de Picasso est devenu un symbole intemporel et inoubliable de ces cruelles agressions. Il est à la mémoire de la violence commise sur des populations innocentes. Il a été réutilisé par de nombreuses populations et dans de nombreux domaines.

 

« Quelqu’un me demandait comment j’allais arranger mon exposition. Je lui ai répondu : "Mal". Car une exposition, comme un tableau, bien ou mal "arrangée", cela revient au même. Ce qui compte, c’est l’esprit de suite dans les idées. Et quand cet esprit existe, comme dans les plus mauvais ménages, tout finit par s’arranger. Tout l’intérêt de l’art se trouve dans le commencement.

Après le commencement, c’est déjà la fin.»

Pablo Picasso


107180 visiteurs (261013 hits) sont déjà venus découvrir ce site!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=